Aquaculture : Des investisseurs cambodgiens intéressés par le Gabon

Yves Fernand Manfoumbi recevant la délégation d’investisseurs cambodgiens, le 29 mars 2022 à Phnom Penh. © Twitter

En déplacement au Cambodge, le ministre gabonais du Commerce ne devrait pas rentrer de son périple les mains vides. Le 29 mars à Phnom Penh, Yves Fernand Manfoumbi a reçu en audience un groupe d’investisseurs cambodgiens dans les secteurs agrosylvo-pastoral et halieutique. « Ce groupe a présenté leurs activités et envisage une coopération économique et commerciale avec le Gabon », a twitté le ministre gabonais.

L’agrosylvopastoralisme est une méthode d’agriculture qui concilie les arbres, la production végétale et la production animale. L’on sait très peu de chose sur cette activité au Cambodge. En revanche, dans le secteur halieutique, l’aquaculture y est très développée. Cette activité joue un rôle important dans la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance dans tout le pays. Les Cambodgiens sont parmi les plus gros consommateurs de poissons d’eau douce au monde.

Cette dernière activité pourrait être un bon motif de coopération entre les deux pays, le Gabon possédant une très large variété de poissons d’eau douce. L’agrosylvopastoralisme serait également un bon filon pour une coopération, le sol gabonais étant très propice à l’agriculture. Ces deux pistes ont certainement été à l’ordre lors de l’audience accordée à Yves Fernand Manfoumbi par son homologue cambodgien, Pan Sorasak, le 29 mars à Phnom Penh.

mars 31, 2022