Effets de la Covid sur l’enseignement supérieur : le Cambodge en pointe de la recherche

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 08/11/2021 à 02:00 | Mis à jour le 08/11/2021 à 02:00
Photo : Jeswin Thomas
 

En compétition avec 438 projets issus de 60 pays, un projet cambodgien fait partie des 4 meilleurs projets d’Asie-Pacifique sélectionnés pour être financés par un fonds spécial COVID-19.

Porté par l’université nationale de Battambang (UNBB), en partenariat avec les universités du consortium d’appui composé de l’université royale de Phnom Penh (URPP), et l’université royale des Beaux-arts (URBA), ce projet consiste à faire des études sur les impacts de la COVID-19 sur les étudiants de l’enseignement supérieur : approche économique, socioculturelle et psychologique.

Fournir des réponses aux problèmes liés à la Covid dans l’enseignement universitaire

L’objectif de ces études est de fournir des recommandations au niveau ministériel et universitaire dans le but d’assurer la continuité de l’apprentissage des étudiants durant la crise sanitaire et renforcer l’employabilité grâce à une meilleure adaptabilité des établissements supérieurs, et la production de matériels indispensables aux soins, à la protection ou à la prévention des risques sanitaires.

Ce projet national est mis en place avec la participation directe du ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports, et d’autres partenaires socio-universitaires, tels que l’ADEPASE, université de Toulouse-Jean Jaurès.

Ce projet a été valorisé dans le cadre d’un appel à projets international lancé par l Agence Universitaire de la Francophonie  AUF) pour la deuxième fois depuis 2020, afin de soutenir les initiatives des universités qui porteront essentiellement sur des actions en faveur de la santé publique, de l’innovation pédagogique et du renforcement de la gouvernance universitaire en temps de crise.

Le rôle de l’Agence Universitaire de la Francophonie dans le monde

Tous les dossiers recevables ont été évalués par des comités d’experts rattachés aux 10 directions régionales de l’AUF présentes sur les cinq continents.

L’AUF entend ainsi réaffirmer la place centrale des universités dans le développement global des sociétés et poursuivre ses actions de plaidoyer en faveur d’une plus grande reconnaissance du rôle de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur francophones comme réponse aux défis globaux

L’Agence Universitaire de la Francophonie est le premier réseau universitaire au monde, avec plus de 1000 établissements membres répartis dans près de 120 pays. Elle est l’opérateur direct et reconnu de la Francophonie pour l’enseignement supérieur et la recherche.a pour mission d’accompagner les établissements d’enseignement supérieur et de recherche et agit pour une francophonie scientifique engagée dans le développement économique, social et culturel des sociétés.

Source AUF

novembre 8, 2021