Samrong Knong : Une pagode vieille de 300 ans qui a servi de prison

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 09/01/2023 à 03:06 | Mis à jour le 09/01/2023 à 04:30

 

 

Le Cambodge est une terre de spiritualité. Les pratiques religieuses sont vivaces et de nombreuses cérémonies continuent à y être organisées chaque année. On y dénombre quelque 5000 pagodes auxquelles s’ajoutent 7000 temples plus anciens.

Parmi ces pagodes se trouve celle de Samraong Khnong, dans la province de Battambang, un monastère vieux de 300 ans. Fondée en 1707, elle est l’incarnation du sacré auquel se superposent des superstitions et des récits historiques. Nommée d’après l’arbre samrong (sterculia foetida), la pagode était, il y a longtemps la demeure d’un personnage religieux respecté.

 

                                   Thmey Thmey 25

 

Les plus vieux bâtiments ont 300 ans

Selon Hout Rabeab de la bibliothèque électronique du Cambodge et de l’Institut bouddhiste, le plus ancien bâtiment date de 1800. A cette époque, il était entièrement construit en bois. Ce n’est que vers la fin du XIXe siècle, en 1890 plus précisément, que le vénérable Teang, septième moine en chef de la communauté l’a rénové en utilisant des briques pour consolider la structure.

 Une pagode vieille de 300 ans qui a servie de prison
                           Thmey Thmey 25

 

Il convient de noter que, bien qu’une pagode se trouve sur ces mêmes lieux depuis plusieurs siècles, les bâtiments eux-mêmes étaient reconstruits lorsque les anciens ne pouvaient plus être utilisés.

 

Le stupa de Samraong Khnong

Un stupa de briques et de mortier en forme de carré a été érigé en 1887. Il culmine à une hauteur de 20 mètres. Quatre entrées ont été construites au niveau inférieur, orientées vers les quatre directions intermédiaires, tandis que les entrées du niveau supérieur ont été construites vers les quatre directions principales. Commandé par le vénérable Teang, le stupa était destiné à abriter les reliques des anciens moines en chef du monastère.

 Une pagode vieille de 300 ans qui a servie de prison
                                Thmey Thmey 25

 

La pagode de Samrong Knong a été incluse dans les projets de restauration du ministère de la Culture et des Beaux-Arts, au même titre que de nombreux autres temples de la région qui nécessitent un grand nombre de travaux de restauration et de préservation. L’émergence de la pandémie de la COVID-19 en 2020 a retardé ce processus de restauration nécessaire.

 

Transformée en prison sous les Khmers rouges

Pendant le régime des Khmers rouges, d’avril 1975 à janvier 1979, la pagode a été utilisée pour loger les soldats khmers rouges et a également servi de lieu de détention pour leurs victime. De nombreuses exécutions ont eu lieu sur place. Aujourd’hui, on dénombre une centaine tombes sur le terrain du monastère. Un mémorial aux victimes, avec des illustrations en bas-relief, a été érigé.

 

 Une pagode vieille de 300 ans qui a servie de prison

Source : Nhem Shan    Cambodianes

Pour ne rien manquer de l’actualité francophone du Cambodge, pensez à vous abonner à notre lettre d’information en cliquant sur ce lien. Précisez bien : l’édition du Cambodge et hop le tour est joué.

janvier 10, 2023